Dr Christian Agrapart
et la genèse de la Chromatothérapie®

La genèse de la Chromatothérapie

Le Docteur Christian Agrapart, ex-interne des Hôpitaux Psychiatriques de Lyon, neuro-psychiatre, ex vice-président du Collège d'Acupuncture de Paris (O.E.D.A) est l’inventeur de la Chromatothérapie® (anciennement chromotherapie) et fondateur du CEREC.Il continue à ce jour ses recherches sur cette thérapie en constante évolution.

Au commencement

De la neuropsychiatrie à la thérapie corporelle.

Ancien interne à l'hôpital du Vinatier de Lyon, il acquiert une formation en psychanalyse.

Durant ces 20 premières années de psychiatrie, il a pu étudier, pratiquer et apprécier les diverses tendances thérapeutiques. La chimiothérapie classique et la psychothérapie psychanalytique, tout d'abord, furent ces premières formations. Il a pu se rendre compte de leur efficacité et de leurs limites.

II s'est alors penché sur les thérapies corporelles la relation corps/esprit, en particulier en rapport avec des troubles psychologiques graves, de type psychose. Initialement septique, il a bien été obligé de reconnaître leurs bienfaits. Il pratique l'hypnose pendant un certain temps.  Face aux limites de la technique, il décide de potentialiser  son effet en s'intéressant à l'acupuncture.

La découverte de l'homme énergie

De l'acupuncture à la remise en question de la tradition.

Il suit l'enseignement de plusieurs écoles d'acupuncture et devient vice-président du collège d'acupuncture de Paris (O.E.D.A). Professeur d'acupuncture, il donne des conférences en Chine dans le cadre des premiers échanges culturels entre la France et ce pays en plein évolution.  Cette rencontre lui a montré à quel point les modes de pensé étaient différents. La culture occidental ne permettait pas de comprendre la subtilité de la pensée par allégorie propre à la culture chinoise.

A son grand étonnement, il constate que les désaccords entre les écoles en France, sont aussi présentes en Chine : "Un même point d'acupuncture pouvait avoir des effets différents suivant l'école".  A son retour, devant tant de contradictions et se décalage de la pensée, il a l'impression de ne plus rien connaître, décide de tout arrêter et donne sa démission du collège d'acupuncture après 15 ans de pratique.

La découverte de la Chromatothérapie®

Des trigrammes aux couleurs.

Il continue à travailler en énergétique en décidant de reprendre les points qui lui paraissaient essentiels. Après plusieurs mois, il constate à son grand étonnement qu'il n'y a pas de contradiction entre les textes anciens et ses recherches. Il décide d'utiliser les trigrammes, outil mathématique composés de particule et d'énergie. Sous cette forme d'écriture mathématique, il arrive à mettre en place toutes les hypothèses qu'il avait formulé. Cette interprétation révolutionnaire des trigrammes ne correspondait pas du tout à ce qui avait été fait jusqu'à maintenant. C'était la première fois qu'ils pouvaient être utilisé de façon théorique et pratique.

Dans les traditions chinoises, on parle d'énergies (méridiens, organes), mais aussi de saisons et de couleurs. Il lui a semblé qu'il y avait donc une voie de recherche à expérimenter.  "Comme chaque énergie à une correspondance colorée,  on peut dire que chaque couleur peut être représentée par un trigramme." Le parallèle entre la quantité d'énergie de chaque trigramme et le quantum d'énergie des couleurs,  lui a permis de déduire la correspondance entre les trigrammes, les couleurs et les énergies. Ainsi est née La Chromatothérapie®.

"En Chromatothérapie®, le trigramme est une écriture mathématique susceptible de représenter les caractéristiques énergétiques essentielles de chaque énergie fondamentale indispensable
à la vie de l'homme." 

La Chromatothérapie® se développe

Formation d'élèves

Afin de confirmer ces hypothèses, il crée un groupe de médecin qui constate les même résultats. En 1981, avec l'aide de Michèle Delmas, il fonde le CEREC (Centre d'Etude et de Recherche sur l'Energétique et la Couleur), association qu'il préside et qui est ouvert à tous ceux qui sont intéressés par la couleur et ses applications. Par cette structure, il apporte aux professionnels de la santé les principes de base de l'utilisation des couleurs en thérapeutique. Elle regroupe des centaines de chercheurs et thérapeutes dans le monde entier, formés par le Dr Agrapart.

Une technique en constante évolution

Les recherches du Dr Agrapart

Chromatothérapie Directe

Depuis plus de 40 ans, les recherches du Dr Agrapart ne cesse de faire évoluer la Chromatothérapie® technique déposé par lui même en 1989.

En 1988, il est l'auteur de la "Chromatothérapie et ses applications". Cet ouvrage est la première pierre à l'édifice d'une technique qui est bien loin d'être à son apogée. Il se confine à "des traitements directs".

En 1989, toujours en collaboration avec Michèle Delmas, il publie le "Guide thérapeutique des couleurs" aux Editions Dangles. Ce manuel pratique de la  Chromatothérapie®, vendu à plus de 40 000 exemplaires, a été une ouverture au grand public.

En 2000, il se décide à publier ces travaux  sur les capacités vibratoires des oligoéléments : "Oligoéléments et Couleurs".  Les oligoéléments sont donc utilisés en fonction de leur longueur d'onde qui provoque des réponses énergétiques et biologiques prévisibles, comparables à celle des couleurs. Il confirme d'ailleurs les travaux du Dr Jacques Benveniste sur la mémoire de l'eau.

Ses résultats cliniques en Chromatothérapie® directe ne cesse de progresser par ses recherches sur les grands brûlés, les notions de symétrie, l'adaptation du corps au climat, la compréhension des différentes réactions de défenses du corps face à une agression externe...

Son épouse, Michèle Delmas, Dr en psychologie, travaille sur les troubles de l'humeurs et construit la Chromatothérapie® oculaire. En 2010, elle publie "Quand la couleur guérit" qui explique l’action de la lumière colorée sur les troubles psychiques. Il est l'ouvrage de référence absolue en la Chromatothérapie® oculaire.

Une approche holistique

La Chromatothérapie du point 

Les couleurs intermédiaires

Chromatothérapie®
Méthode Agrapart

En parallèle, grâce à ses travaux sur l'écriture trigrammatique, il redéfinit les points et méridiens d'acupuncture. Cette approche logique de l'ensemble énergétique de l'organisme humain permet la mise en place de traitements puissants agissant sur des affections jusqu'à ce jour résistantes à toute thérapie. En 1994, un premier livre sera publié "Chromatothérapie du point d'acupuncture", puis en 2017 avec une reprise plus complète de l'homme énergie dans la "Chromatothérapie science de l'énergie" (Ed. Sully) en collaboration avec son fils le Dr Vincent Agrapart.

Goethe constate que la rencontre du blanc et du noir fait apparaître des couleurs. Par l'utilisation des calculs trigrammatiques, le Dr Agrapart découvre les énergies qui en découlent. Cette connaissance du mécanisme de la rencontre et de la fusion des énergies du ciel et de la terre sera le point de départ des découvertes des couleurs intermédiaires. Ceci est une révolution en Chromatothérapie®, nous ne sommes plus sur une mobilisation mais sur une fabrication d'énergie. Grâce à ces nouveaux principes, pourront être traitées en Chromatothérapie® des pathologies sévères telles AVC, Parkinson, DMLA, dépressions bipolaires, rectocolites hémorragiques, polyarthrite rhumatoïde, etc...  Ses recherches sont présentées lors de la publication de son dernier ouvrage en 2019 "Chromatothérapie la puissance énergétique des couleurs" (Ed. Sully) en collaboration avec le Dr Vincent Agrapart.

Afin de protéger ses travaux, il dépose le terme "Chromatothérapie® Méthode Agrapart". 

Intarissable, le Dr Agrapart continue d'année en année à faire évoluer cette technique. C'est ainsi, par ces dernières recherches, qu'il met en place un traitement en Chromatothérapie® contre la Covid-19...